Interdiction du wakeboard et réduction de vitesse sur le Richelieu : nous avons besoin de votre appui

Interdiction du wakeboard et réduction de vitesse sur le Richelieu : nous avons besoin de votre appui

Interdiction du wakeboard et réduction de vitesse sur le Richelieu : nous avons besoin de votre appui

Le député Xavier Barsalou-Duval a annoncé sa décision d’interdire le wakeboard et de réduire la vitesse maximale autorisée à 10km/h sur un tronçon de 20 km de la rivière Richelieu, couvrant les territoires de Saint-Antoine, Saint-Charles, Saint-Denis et Saint-Marc-sur-Richelieu.

Nous sommes contre ce règlement modifiant celui sur les restrictions visant l'utilisation des bâtiments. Partie 1, volume 155, numéro 24 de la Gazette du Canada du 12 juin dernier, et nous avons besoin de vous.

Votre soutien est crucial. Signez notre pétition pour le retrait de cette restriction sur la rivière Richelieu en ligne à l’adresse suivante :
https://www.change.org/p/m-barasalou-duval-pierre-boucher-les-patriotes-verchères-contre-la-demande-de-restriction-sur-la-rivière-richelieu 

Comme vous le savez, cette décision suscite la colère et l’incompréhension d’une majorité de riverains, d’utilisateurs ainsi que des marinas aux alentours. Si la conservation des berges, la diminution et l’encadrement des sports nautiques sont un objectif qu’on ne peut que partager, la réduction de la vitesse maximale autorisée sur ce tronçon est tout à fait abusive.

Pris au dépourvu, nous nous regroupons aujourd’hui entre marinas touchées de près par cette réglementation, car nous avons besoin de votre appui pour faire part à qui de droit de l’impopularité de cette nouvelle mesure.

En effet, cette décision porterait un coup fatal à l’attractivité de notre belle région; région que nous aimons tant pour y pouvoir y naviguer. Elle viendrait également à sanctionner les familles s’y installant pour pratiquer des sports nautiques et elle tendrait à avoir des conséquences économiques dramatiques pour les marinas.

Parce qu’elle est injuste et pénalisante pour les résidents, les familles et les marinas, nous vous demandons solennellement votre appui pour faire renoncer le député Xavier Barsalou-Duval à cette mesure. Nous en appelons à votre arbitrage afin d’ouvrir le dialogue pour un juste partage du Richelieu, au lendemain d’une décision prise sans consultation ni concertation avec les acteurs principaux.

Tous ensemble, développons des solutions plus justes et plus inclusives toujours en respect des utilisateurs globaux de la rivière et de la préservation de l'environnement et de la biodiversité.s